Mon expérience avec CryoBox

Publié le mercredi 1 novembre 2017
IMG_0766

La cryothérapie tout le monde connait ? Pour ceux qui souhaitent un rappel, le concept consiste en une thérapie par le froid en immergeant son corps dans un environnement à -110°. Alors oui, c’est froid, très froid mais c’est le principe de base qui va permettre à votre corps d’en retirer tous les bienfaits. Cette immersion par le froid est contrôlé puisque c’est un froid sec qui est donc supportable par votre corps le temps de l’immersion.

Cette technique va permettre à votre corps de libérer plusieurs composants qui vont avoir un effet anesthésiant et anti-inflammatoire. L’absorption de l’oxygène augmente également de 45% pendant la séance ce qui aide à la régénération des muscles. C’est pourquoi de nombreux sportifs optent pour cette technique afin d’aider leur corps à se remettre plus rapidement de certains efforts, chocs ou blessures. Pour autant, la cryothérapie a plusieurs autres effets positifs sur le système nerveux et est également recommandé dans le cadre du stress, de troubles du sommeil, de burn-out etc.

L’expérience CryoBox commence lorsque l’on passe le pas de la porte. La décoration nous fait tout de suite rentrer dans un univers épuré et relaxant avec ses tons blancs et bleus. On s’imagine déjà en peignoirs et claquettes pour ressentir cette vague de froid nous submerger. Mais avant toute chose, il va falloir remplir un questionnaire médicale, et cette partie n’est pas à prendre à la légère car il existe des contre-indications à la pratique de la cryothérapie. Chez CryoBox cette étape est digitale avec un iPad remis à l’accueil ce qui n’est pas désagréable lorsque la technologie s’associe à l’administratif (les contre-indications sont par exemple pour les personnes cardiaques, asthmatiques mais aussi qui viennent de prendre une douche).

IMG_0767

Une fois toute cette partie réglementaire réalisée on rentre dans l’espace de la chambre de cryothérapie pour se changer. Privilégiez la tenue de sport (brassière et short) et une bonne paire de chaussette. Tout doit être absolument sec, d’ailleurs vous y compris donc oubliez votre douche matinale si vous y allez en début de journée.

Pour me protéger d’avantage on m’équipera d’une seconde paire de chaussettes, d’une paire de claquettes, d’une paire de manchons sur les avant-bras (les femmes ayant la peau plus fragile à cet endroit), d’une paire de gants, d’un bandeau pour les oreilles et d’un masque sur le visage. Autant vous dire que pour le côté fashion on repassera ! Mais vous ne regretterez pas le moindre de ces équipements une fois dans la chambre froide. On prend ma tension, ma température corporelle et c’est parti.

Le petite truc en plus, on me demande mon morceau de musique sur lequel je vais devoir marcher/me dandinez (selon votre aisance devant la caméra) pendant ma session de 3 minutes. J’opte pour Da Da Ding (un petite souvenir de vacances et une chanson de sport hyper motivante !). Je passe par un premier sas à -60° avant d’entrer dans celui à 110° et c’est parti pour trois minutes. Le sol craque sous mes pieds comme lorsque l’on est à la montage à marcher sur la neige. Mon premier réflexe sera de coller mes bras contre ma poitrine et de garder mes mains proches du visage pour conserver un maximum de chaleur corporelle. Il faut marcher pendant trois minutes, je fais donc des tours comme un lion en cage et j’écoute les consignes de mes accompagnateurs qui communiquent avec moi à l’aide d’une vitre et d’un micro. Il faut savoir que vous êtes surveillé à travers la vitre mais aussi grâce à une caméra ce qui rassure quant au sérieux des équipements.

IMG_0772

Une fois les trois minutes faites c’est la libération. Je tremble comme une feuille, j’ai les jambes qui piquent à cause du froid et je retrouve mon énorme peignoir avec un plaisir sans nom. Ma température corporelle est prise à nouveau et je suis passée de 34° à 18° en l’espace de 3 minutes. Impressionnant. Il me faudra un bon quart d’heure pour arrêter d’avoir les jambes qui tremblent, et un bon thé supplémentaire pour récupérer l’usage de mes mains.

Mais alors, c’est quoi la différence avec les « bulles » de cryothérapie qui émergent depuis plusieurs mois dans Paris (et ailleurs). Et bien c’est tout simple, la différence est que votre corps entier est immergé (incluant votre tête), c’est donc une vraie cryothérapie total corps contrairement aux capsules qui elles font une cryothérapie partielle.

Autre différence entre la CryoBox et d’autres instituts, c’est qu’il y a une ostéopathe directement disponible à la sortie de la séance pour accompagner les personnes dans leur démarche de rééducation. D’ailleurs, le cabinet possède un second étage équipé avec l’ensemble des machines nécessaires au travail d’un khiné et d’un ostéo. Un vrai luxe de pouvoir coupler des séances de cryothérapie avec des séances spécifiques de rééducation.

Qui a envie d’essayer la cryothérapie total corps maintenant ?

Pour cela, rien de plus simple : on se rend sur le site de KOSS PARIS ou de CRYOBOX

Article Précédent

IMG_4231

Les essentiels à emporter avec soi lors d’un voyage « sac à dos »

Article Suivant

Gamme 2

Meme Cosmetics

Nos Meilleurs Articles

Pancakes Marlette Vegan

Pancakes Vegan avec Marlette

Shinywood 1

Shinywood : vos yeux avec d’élégantes nuances de bois

IMG_0174

Les bienfaits de la spiruline

Madeleines Marlette 1

Les madeleines de Marlette

IMG_5975

Dans les rues des Batignolles

IMG_0766

Mon expérience avec CryoBox

IMG_2512-2

Connaissez-vous H2Bio et Foreo?

IMG_4231

Les essentiels à emporter avec soi lors d’un voyage « sac à dos »

SkinFood RiceMask

SkinFood, le masque gourmand !

Unknown-4

Santorin City Guide

IMG_0645

Retour sur la course Odyssea 2017

Tony Moly Panda's Dream

Le Panda de Tony Moly chez Sephora

Instagram



Failed to connect to api.instagram.com port 443: Connection refused
















Close
Wanna keep updated with our latest news?


Soyez informés de nos derniers articles !