Bluetens sauve vos cuissots

Publié le mardi 9 avril 2019

Il y a quelques mois, j’ai eu la chance d’être sélectionnée pour tester le concept Bluetens. On peut dire que j’étais ravie de pouvoir trouver un partenaire récupération qui allait répondre à mes attentes en terme de massages post-effort.

Après plusieurs essais concluants, je prends enfin ma plume pour en parler et faire découvrir ce concept. Bluetens c’est assez simple dans l’idée : une application mobile, un petit appareil qui se connecte en bluetooth et des patchs qui se collent sur la peau et se branche au petit boitier. On peut choisir différentes fonction mais je vais être honnête je n’en ai testé que deux : soigner les blessures et récupérer.

LA FONCTION SOIGNER

La première fonction m’a permise de soigner un début de tendinite sur le bras droit lors de ma reprise de la natation. Il faut dire que cette semaine là je n’y suis pas allée de main morte avec mes bras puisque j’ai enchainé une séance de crossfit, 3 séances de natation pour un total de 6000m et du PPG. Le résultat, les tendons du coude m’ont fait un petit warning de « tu y vas un peu fort pour une reprise toi non ? ». J’ai donc décidé d’appliquer mes méthodes habituelles composées de froid, d’arnica, mais combiné avec la fonction soigner du bluetens. Et je peux dire que j’ai été positivement surprise (moi qui suis habituellement sceptique de ce type d’outils). J’ai récupéré plus rapidement de ma tendinite qu’à l’habitude. Je ne dis donc pas que c’est une solution miracle, mais qui optimise le temps de récupération.

LA FONCTION RÉCUPÉRATION

Définitivement celle que j’utilise le plus, après chaque grosse séance j’en profite pour appliquer ma petite machine sur les mollets et les cuisses afin de mieux récupérer. Il faut dire que la charge monte lorsque l’on prépare un IronMan et le corps a parfois besoin de se faire masser. Bon, le point négatif c’est qu’il faut le faire chez toi car les électrodes sont à même la peau, on ne peut pas donc faire son Bluetens partout. Ma petite astuce est de le combiner avec autre chose : regarder un film, traiter mes emails, être au téléphone avec une amie. Une pierre deux coups comme dirait l’expression.

Mon moment le plus mémorable dans l’utilisation de cette machine fut lors d’une double contracture sur les deux mollets. Impossible de me toucher les mollets dans que j’hurle. Et j’ai cette fois-ci combiné les massages à l’arnica de mon cher et tendre et es litres d’eau avec une demi-journée complète de Bluetens à enchainer les programmes. Résultat, des mollets beaucoup moins bloqués en moins de 24h et la possibilité de reprendre doucement l’entrainement.

Alors je mettrais un 9/10 à cette petite machine. Le point qui manque étant pour le fait qu’elle propose encore et toujours un programme renforcement, et c’est bien quelque chose que je n’apprécie pas. On veut des abdos ? On fait des abdos. On utilise pas une machine. Mais c’est vraiment pour trouver un point noir à l’appareil.

Les 9 autres points étant pour sa praticité (je l’emmène même en vacances), son autonomie (je ne l’ai chargé qu’une fois …), la qualité de ses programmes et surtout son prix car il est en dessous des 200€ ce qui est rare sur ce marché.

Pour en savoir plus : https://www.bluetens.com/

Pour l’acheter cliquez sur l’image en dessous (offre à 135€ sur un site au moment de l’écriture de l’article)

Article Précédent

Café Vanessa

Moins de café avec la gamme Yannoh de Lima ?

Article Suivant

C'était le dernier article !


Inscris toi à notre Newsletter pour les prochains articles


Nos Meilleurs Articles

IMG_2916

Le must have de Lush : les bombes de bain

Notre crush sur la marque Youth to the people : « plus qu’un produit de soin, un produit de santé pour votre peau ! »

Café Vanessa

Moins de café avec la gamme Yannoh de Lima ?

Bluetens sauve vos cuissots

Instagram



Failed to connect to api.instagram.com port 443: Connection refused
















Close
Wanna keep updated with our latest news?


Soyez informés de nos derniers articles !